Togo: Le cri de cœur de pasteur Laté Koffi Pierre

La cinquantaine environ, nous le rencontrons sous un arbre dans son église en pleine séance d’édification avec certains de ses fidèles. A le voir parler avec véhémence et sa gestuelle vous ne vous douterez pas qu’il est mal voyant. Et oui, Laté Koffi Pierre, puisqu’il s’agit de lui est un handicapé visuel mais qui ne s’empêche pas de proclamer la parole de Dieu à qui veut l’entendre.

C’est depuis la classe de CE2 que l’homme a perdu la vue au cours d’un amusement avec les enfants de son âge alors qu’il vivait à Batoè dans la préfecture de Yoto. Après moult traitements dans les hôpitaux puis chez nombre de tradi-praticien, ce fils de pasteur ne recouvrera pas la vue.

Avec le temps, le jeune Laté Koffi Pierre s’inscrit au centre des aveugles. Après trois laborieuses années, il est prêt à se lancer dans le domaine de l’agriculture qui le passionne à l’époque. Entre temps, il devient président de l’association des personnes non voyantes de la localité de Kpélé où il reçoit l’appel pour enseigner la parole de Dieu malgré son handicap. Réticent au début à l’appel divin au vu des difficultés que rencontraient les hommes de Dieu de son époque, il s’inscrit à l’école pastorale du pasteur Sétodji Francis à Lomé, où de 2005 à 2008 il se forme pour devenir enseignant des saintes écritures.

Au sortir de la formation, il fait face à beaucoup de persécutions à cause de son handicap. ‘’ Ce n’est pas facile de servir Dieu dans cette situation de handicap. Les gens nous ont pris pour des naïfs, ont abusé de nous à certaines reprises, mais Dieu nous a fait grâce et nous sommes encore en vie continuant le travail pour lequel nous maintient sur terre. Si malgré tout je n’ai pas recouvert la vue, c’est que Dieu l’a voulu ainsi et c’est pour sa gloire.’’ raconte-t-il.

Aujourd’hui pasteur de l’église ‘’ Sitsopé Salem’’ sise au quartier Agoè – Démakpoé à Lomé, Laté Koffi Pierre ne baisse pas les bras malgré son handicap et est même une bénédiction pour plusieurs personnes vulnérables. ‘’ J’ai le fardeau d’enseigner les hommes afin de les préparer pour le ciel. Mais aussi je ne suis pas insensible à la situation des veuves et des orphelins que j’assiste malgré mes revenus insuffisants’’ confie-t-il.

Aujourd’hui, il assiste 24 veuves et orphelins dans son église et reçoit des demandes de certains orphelinats. La moisson est grande mais, les ressources insuffisantes plaide-t-il. ‘’ Ma vision est de mettre en place une école, un orphelinat, un centre de formation pour les jeunes démunis. Mais tout cela nécessite des moyens’’.  Pour ce faire, il a un projet de commercialisation du miel naturel qui à ce jour n’a pas encore vu le jour faute de moyens financiers. ‘’ je prie toutes les bonnes volontés désireuses de participer à l’expansion de la vision que Dieu nous donne, celle d’assister les veuves et orphelins, de nous venir en aide en cette fin d’année’’.

Qui donne pour les personnes vulnérables prête à Dieu, qui n’est le débiteur de personne dit-on. En cette fin d’année, démontrons l’amour pour les plus faibles, ce qui ne peuvent nous remercier à notre juste valeur.

Toutes les bonnes volontés désireuses d’assister le pasteur Laté Koffi Pierre sont priés de le joindre sur les numéros suivants :

(00228) 99 66 82 96 / 90 29 30 92

Whatsapp : 00228 92 44 87 30

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
10 × 5 =