Migrants tués à Melilla : « C’est la politique de l’Union européenne qui conduit à ces drames », Amnesty International

Plusieurs voix se sont levées pour se prononcer sur le cas des migrants subsahariens morts et blessés à Melilla (frontières Maroc-Espagne) le weekend dernier. Pour Amnesty International, la majeure responsabilité de ce drame est imputable à l’Union Européenne.

C’est la politique de l’Union européenne qui conduit à ces drames“, a déclaré dimanche, le président d’Amnesty international France, Jean-Claude Samouiller sur les plateaux de France Info.

Selon lui, il n’y a pas que les trafiquants d’humains et les passeurs qui en sont responsables. “Chaque fois les trafiquants d’êtres humains et les passeurs sont pointés du doigt mais l’Union européenne a également une grande responsabilité dans ces drames en fermant ses frontières“, a-t-il affirmé.

Tout en condamnant “sans réserve l’utilisation disproportionnée de la force par les gendarmes” à Melilla, Jean-Claude Samoulliller renseigne que, “les personnes ont droit au respect de leurs droits fondamentaux que sont le droit à la vie et à ne pas être persécutés et violentés. Par-dessus tout, on ne peut pas transiger avec le statut de réfugié, qui est la seule chose qui reste quand tous les autres droits ont été bafoués. Nous nous associons donc aux demandes d’enquête pour savoir exactement ce qu’il s’est passé“.

Y.S

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
3 + 21 =