TOGO| Élections : Le parti FDR met en avant la révision profonde du cadre électoral

Le parti Forces Démocratiques pour la République (FDR) était ce mercredi 10 août devant la presse togolaise, à son siège. Objectif, apprécier les sujets brûlants de l’actualité togolaise. Le cadre électoral des élections futures n’en était pas laissé.

 

Les crises profondes que connait le pays depuis qu’il est entré dans l’ère du multipartisme, sont les élections, atteste le parti dirigé par Me Dodji Paul Apévon.

 

En effet, les élections au Togo sont ” organisées tout le temps dans la fraude avérée en s’appuyant sur une loi fondamentale édulcorée et un cadre électoral taillé sur mesure “, rapporte t-il.

 

Les FDR ont ensuite souligné que ces élections, sont toujours contestées avec leur cortège de répressions sauvages et d’arrestations arbitraires comme réponse des tenants du pouvoir.

 

Dans leurs développement, Me Dodji Apévon et les siens ont réitéré que beaucoup de Togolais perdent de plus en plus foi en des élections et en la chose publique. De ce fait, un pays dans lequel les citoyens ne croient plus a élections comme mode de dévolution du pouvoir est un pays en danger, selon eux.

 

L’équité dans l’organisation des élections 

 

Pour créer un climat apaisé dans le pays, les FDR estiment que les gouvernants doivent impérativement rétablir l’équité dans l’organisation des élections pour, donner une égale chance à tous.

 

Cette équité, selon le parti violet doit passer nécessairement par ” la révision profonde du cadre électoral “, et ” le renoncement à la fraude, à la tricherie et la manipulation des résultats des ses sources réelles de frustrations “.

 

Par ailleurs, les militants de ce parti pensent que l’élection régionale de 2023 n’est pas une ” obligation “ encore moins une ” priorité “ pour les togolais déjà confrontés au problème d’insécurité et d’inflation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
20 − 20 =